Accueil » politique » En vérité je vous le dis, Macky n’est pas un magicien

En vérité je vous le dis, Macky n’est pas un magicien

Image

On n’a pas fini de pleurer la mort des 9 talibés dans le feu de la Médina que s’est produit à Ouakam l’effondrement d’une maison en chantier qui a conduit à la disparition de 2 personnes. En moins d’un mois on compte plusieurs incidents aussi graves que regrettables. Le ministère des Affaire Étrangères, la police centrale, l’immeuble de la médina, le building de sandaga, le marché central de Rufisque. Tous ces endroits ont pris feu.

 Ces drames se présentent moins comme le manque de volonté de l’État à travailler que la négligence et la légèreté de ceux qui attendent tout de lui. Et quand un drame se arrive, on fait vite de s’en prendre à Monsieur Macky Sall, le tout puissant, qui muni d’une baguette magique viendra résoudre nos problèmes.

-Quand nous achetons de l’eau et qu’après nous jetons le sachet vide sur le sol. N’allons pas demander à Macky de lutter contre l’insalubrité dans nos rues.

 -Quand nous constatons qu’un car rapide est plein et que nous y montons quand même. N’allons pas demander à Macky de régler la surcharge.

 -Quand pour manger à l’université, nous préférons le «djalgalti» au lieu de faire la queue. N’allons pas demander à Macky de régler le problème du désordre dans le campus social.

 -Quand, nous estimons que donner un billet de banque à un agent de l’État pour accélérer la confection de notre passeport ou tout autre document administratif. N’allons pas demander à Macky d’éradiquer la corruption.

 -Quand nous venons avec 2 heures de retard dans nos lieux de travail, surtout dans l’administration publique. Et qu’après le retard on préfère se maquiller et se rendre belle au lieu de s’occuper des affaires courantes. Ne demandons pas à Macky de nous aider à rendre efficace la sphère publique.

 -Quand nous donnons chaque jour une pièce de monnaie à un talibé. Ne demandons pas à Macky de leur chercher du travail.

 -Quand à Thiès, la destruction de la forêt n’a ému ni les populations encore moins les pouvoirs locaux, la tâche pour la préservation de l’environnement s’annonce dur pour Macky.

-Quand nous construisons dans les bas-fonds. Ne demandons pas Macky d’éradiquer le phénomène de l’inondation. Cette chanson va débuter vers Juin.

 Pour ceux qui pensent que le développement se fait du haut vers le bas, ceci est à méditer. Ce qui est intéressant dans tout cela, c’est que nous connaissons bien ce qui nous empêche d’aller de l’avant.

Macky oui. Et nous?

Dakaroisement parlant

Publicités

Ton opinion, c'est par ici !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s